Conseils alimentaires - Les omégas 3 et 6 ? Question d'équilibre

 

Pour bénéficier au maximum des bienfaits de ces acides gras, le rapport Oméga-6/Oméga-3 ne devrait pas accéder 4/1.

Problème : il existe tellement plus de sources alimentaires d'Oméga-6 que d'Oméga-3, qu'en pratique il est beaucoup plus courant de consommer 15 fois plus d'Oméga-6 que d'Oméga-3, voire 20 fois plus…Un déséquilibre alimentaire très fâcheux pouvant avoir de lourdes conséquences sur la santé (ex. : risques accrus de maladies cardiovasculaires, prise de poids).

Comment y remédier ? Tout simplement en privilégiant autant que possible les aliments riches en Oméga-3 (ex. : poissons gras comme le saumon et le hareng, fruits de mer, crustacés, huile de colza, pousses d'épinard) tout en limitant les aliments trop riches en Oméga-6 (ex. : viande, huile d'arachide, huile de pépin de raison, huile de tournesol, graines de sésame).