Vous pouvez profiter de cette saison pour libérer définitivement vos poumons de leurs chaînes... et retrouver une qualité de peau supérieure...

Le Poumon, s'extériorise par la peau : transpiration par exemple, mais ne connaissez-vous pas tous le lien entre l'asthme et l'eczéma chez les enfants ?

La qualité de la peau dépend de l'énergie des poumons et de la qualité du sang. Donc, en tonifiant l'énergie des poumons, il est possible d'améliorer la qualité de la peau... (voir d'ailleurs la possibilité de lifting du visage par l'acupuncture), et inversement, en agissant sur l'épiderme (par des massages de bien-être par exemple), on nourrit l'énergie des poumons... et par voie de conséquence, le reste du corps (le poumon étant le maître des souffles).

Les massages s'avèrent donc très bénéfiques, et notamment en automne (rappelons que nous sommes en automne pour les chinois), époque de recrudescence des refroidissements, rhumes et bronchites.

Enfin, le Métal est en lien avec la couleur blanche, l'expression vocale, la sécheresse et la saveur piquante. Le gros intestin, organe Yang lié au poumon, sera harmonisé grâce à une diététique appropriée, mais aussi au changement d'attitude psychique : dans le cas de troubles intestinaux, nous retrouvons l'influence de la tristesse ou du chagrin, de l'attachement au passé ou de la difficulté à lâcher prise ET dans le cas précis de la constipation, la volonté de figer les choses, de les retenir, de les contrôler... à méditer !